Menu

Je ne suis pas photogénique

Topo

Non mais vraiment les photos c’est pas fait pour moi.
Je suis moche en photos.
Je ne suis vraiment pas photogénique.

Qui n’a jamais dit ou entendu ça ?

Je crois que c’est THE phrase number one que j’entends quand on prépare une séance avec une petite famille (il y a toujours un des 2 parents qui tente de disparaître loiiiiin) ou quand je parle de mon métier.

Comme si il y avait un dieu de la photographie qui avait doté certains d’un don et que pour les autres c’était la punition suprême : TIIIIIIENS ! Toi tu seras dégueulasse à vie sur TOUTES tes photos ! HAHAHA

Pourquoi c’est faux ?

Moi-même j’ai longtemps dit que je n’étais pas photogénique. J’avais développé un 6ème sens pour fuir les appareils photos. Franchement j’étais plutôt douée pour esquiver ou jeter un regard qui tue à quiconque tenter de me prendre en photo !

Entre mon expérience personnelle et professionnelle, j’ai pu tirer 2 constats.

♥ Il y a les gens très pudiques (coucou moi !), qui n’aiment pas se mettre en avant, se faire remarquer, qui se laissent difficilement aller à jouer et à rire sur commande. Bien souvent c’est un gros manque de confiance en soi qui se cache plus ou moins discrètement sous cette apparence rabat-joie.
Pour ces gens-là, il faut du temps, de la patience et de la bienveillance pour capter la personnalité sous la carapace.

♥ Et d’autre part, il y a … les photographes nazes ! (pardon chéri, oui si je suis moche en photo j’ai décidé que c’est ta faute !)
Prendre un beau portrait ça demande un peu de temps même avec quelqu’un qui pourrait poser pour une pub de dentifrice tellement il sourit bien. A première vue son portrait sera réussi parce qu’il ne cligne pas des yeux, il ne fait pas un rictus chelou et n’est pas de travers. Mais est-ce que ça fait tout ? Pour moi non.
Pour un beau portrait il faut prendre le temps d’observer la personne, sa façon d’être et de bouger, d’observer la lumière qui lui sera la plus flatteuse et il faut savoir déclencher au bon moment pour capter cet instant fugace où toutes les barrières tombent, où le visage se détend pour livrer le fond et non plus la forme.

Si tu traînes par ici, j’imagine que tu as un peu regardé mes photos et tu te dis « mais wahou ils sont tous tellement beaux ! moi gniagniagnia (<– phrase rabaissante)… »

Je pense que 90% de mes clients m’ont déjà dit qu’ils n’étaient pas photogéniques/pas très à l’aise/que c’était compliqué pour eux mais qu’ils le faisaient pour faire plaisir. Donc je veux pas me lancer des fleurs, mais c’est là qu’on dit CQFD non ?

Plus sérieusement, prendre le temps de bien choisir son photographe, observer si notre personnalité colle à la sienne, si on aime ses couleurs, ses choix de photos, de cadrage, les expressions des autres client•e•s … c’est très important et ça fait déjà la moitié du taf pour enfin se trouver beau/belle en photo. L’autre moitié ça sera son boulot !

Alors tu es plutôt du genre à dire que tu n’es pas photogénique ou tu es à l’aise avec les appareils photos ?
A lire …
suite ...
1 comment
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

• . . • . . •
rejoins-moi sur les réseaux sociaux

Photographe de famille spécialisée dans l'image de la femme | Toulouse, Midi-pyrénées, Sud Ouest

Mentions Légales - Conditions générales de vente

55013523