Projet 20 on 20 – janvier 2019

Parmi les projets que je compte mener à bien cette année, il y a le 20 on 20.

Inspiré du 10 on 10 déjà existant, il consistera pour moi à prendre 20 photos du quotidien, le 20 de chaque mois. Parce que 10 photos je trouvais ça trop peu avec deux enfants !

Pourquoi ce projet ? Je ne prends pas tellement de photos de mes enfants, ou alors avec le téléphone, comme tout le monde. Du coup ça me fera au moins une série par mois à inclure à l’album familial. Je n’ai pas envie d’être le cliché du dicton « les cordonniers sont les plus mal chaussés« . J’aime documenter vos histoires, c’est une manière de documenter la notre.

 

Ça sera aussi pour moi l’occasion de tester de nouvelles choses. Ce sont mes petits cobayes adorés.

Hier je me suis d’ailleurs essayé au freelensing.
Quesako ?
Et bien on sépare l’objectif du boitier, on le tient devant ce dernier et on tâtonne en l’inclinant plus ou moins pour faire la mise au point et créer du flou. Le résultat est souvent un peu blurry, certains diront que c’est nul, c’est une photo ratée puisque pas nette, moi j’aime la poésie, le mystère que ça apporte. L’histoire est suggérée pas dévoilée. Il y a quelque chose de sexy en somme dans cette technique.

Bon je ne suis pas encore très au point mais je vais m’entraîner pour pouvoir la proposer en reportage.

 

Que s’est-il passé dimanche matin chez les fleufleu ?

Du fun, du grognon, du bazar à plus savoir qu’en faire, … bref un dimanche comme chez n’importe quelle famille non ?

Mademoiselle n’avait pas très bien dormi, elle était plutôt de mauvaise humeur depuis une petite heure. Mais 10h c’était bien trop tôt pour passer à table et filer à la sieste. Il fallait tuer encore au moins une heure !

 


 

On a proposé le dessin ! Mais rien à faire, elle voulait tout ce que son frère avait, entre autre le ciseau ! Haha, la bonne idée.

 




 

Puis j’ai sorti la guirlande à mini-leds. L’occasion pour moi de tester quelques photos et pour elle de jouer avec. Normalement elle adore, là elle a hurlé dès que j’ai approché les lumières. C’est donc son frère qui a récupéré le tout.

 


 

Et à un moment, les fesses posées sur le pouf, elle s’est souvenu du trésor qu’il contenait ! Des déguisements !!!

Au début, pendant bien 3-4 ans, son frère détestait ça. Faut dire qu’il a des goûts très très prononcés niveau vestimentaire et son aversion pour certaines matières ou couleurs ne passait pas le cap de l’amusement. Nous n’avions donc aucun déguisement. Puis je ne sais plus comment, il a commencé à aimer. J’en ai acheté quelques uns d’occasion et il a adoré.

Sa sœur quant à elle voue une passion aux couvre-chef de toutes sortes. Ne laisse pas traîner ton bonnet, elle en fera le sien.

Voilà donc une bonne distraction toute trouvée.

20min à mettre et enlever le bonnet de petite fraise.

 








 

Après une séance d’imitation intense où elle nous ferait passer pour des maniaques du ménages, les voilà qui jouent à cache-cache ! Indémodable !

 


 

Enfin l’heure du repas et de la sieste bénie est venue.

Tu auras pu constater que chez nous c’est toujours Noël. La lumière du sapin est si jolie le soir venu !

 

Et chez toi c’est comment le dimanche ? Grasse mat ou bazar dès l’aube ? Tu as enlevé les décos de Noël ?