Projet 20 on 20 – mars 2019

Le calme d’un matin sans enfant

J’adore mes enfants ! Vraiment ! Mais qu’est-ce que j’aime aussi quand je suis enfin seule le matin…

Mon mari est prof de svt. Il commence parfois à 8h, auquel cas c’est moi qui emmène les enfants chez nounou et à l’école, et parfois plus tard et dans ce cas c’est lui qui les emmène. Ils partent à 8h15. Et la maison devient d’un coup si calme. Le bonheur !

Je peux prendre mon petit-déjeuner tranquille (les parents de lève-tôt comprendront), et connecter mon cerveau pour les tâches de la journée sans stress.

Ces jours-là je suis bien plus productive parce que je n’ai pas l’impression d’avoir déjà vécu une journée en l’espace de 2h.

Mon organisation est souvent la même :

  • je souhaite une bonne journée aux petits poulets
  • je fais le tour pour ouvrir les fenêtres et profiter des jolies couleurs du matin
  • je range un peu le bazar laissé (ou pas, ça dépend de ma motivation et de la charge de travail que j’ai ce jour-là)
  • je vérifie que les plantes soient bien
  • je me prépare un thé ou une tisane (mamie forever !) avec ce jour-là des petits gâteaux et une chouquette mais bien souvent mon petit déj c’est plutôt un bol de granola ou une tartine de pain frais avec du miel ou du beurre salé ! (coucou les origines bretonnes ^^)
  • je file dans le bureau où je peux profiter des belles illu de Bérengère et du macramé de Unikiu
  • je checke mon planning et ajuste ma to do list
  • je me mets au boulot !

En fin de journée je profite de la lumière du soir pour m’inspirer et recharger mes batteries avant de retrouver les petites tornades. On les récupère au maximum à 17h alors les journées sont courtes et les soirées parfois bien longues quand on sait qu’on a encore du travail derrière.

Mais c’est notre choix. On se dit qu’on profite maintenant d’eux parce qu’ils changent bien vite. Et on réajustera la balance pro/perso quand ils seront un plus autonomes.

L’amour est une victoire infinie – comme le dit Yogi tea !

Et chez toi, ça se passe comment le matin ?

Projet 20 on 20 – février 2019

Hey on est le 20 !

Vous vous souvenez ? Le 20 de chaque mois je poste 20 photos de mon quotidien :)

Aujourd’hui c’est mercredi, qui dit mercredi, dit enfants !

Le matin la chouquette est chez son nounou, oui un homme, ce n’est pas une faute. Et le chaton est à l’école. On les récupère le midi. On enchaîne vite vite sur le repas parce qu’ils sont affamés. Puis c’est souvent sieste générale parce que tout le monde est claqué !

A 15h le grand a judo. Papa l’emmène et en profite pour courir pendant 1h. Moi je reste avec la petite qui parfois dort et parfois non.

Aujourd’hui elle a dormi jusqu’à 16h !!! J’ai profité du calme pour plier du linge. Le rêve ! J’ai aussi réfléchi vite fait à ce que j’allais faire comme photos en ce 20 février … et pourquoi pas des photos au réveil de la sieste ? C’est doux, c’est rigolo, j’aime tellement sa petite tête encore un peu endormie, souvent elle est de bonne humeur et fait la coquinette. Oui, allez, banco ! Je veux me souvenir de ses instants trop éphémères.

Je te présente donc miss chouquette au saut du lit ! Sa passion : enlever les chaussette et les mettre aux mains.

En famille au muséum de Paris

Par un bel après-midi d’automne, j’ai retrouvé Val et sa petite famille au muséum d’histoire naturelle de Paris, MNHN pour les intimes. Lui est féru de botanique, elle d’anthropologie. L’idée c’était de contenter les deux en utilisant tout ce que ce lieu pouvait nous offrir.

On a donc commencé par les serres ! Magnifiques ! Immenses avec une belle lumière ! C’est top quand on ne peut pas attendre le soir que le soleil soit moins haut.

Mais avec les enfants, tout ne se passe pas toujours comme prévu.

Besoin d’une pause technique pour la grande qui part avec papa en quête de toilettes. Evidemment ceux-ci étaient à l’autre bout du parc. 30min plus tard les revoilà. On finit quelques photos mais l’heure tourne, les enfants commencent à être grumpy, on file changer d’ambiance avant qu’il ne soit trop tard.

Arrivés à la galerie de paléonto (parce qu’elle a des fenêtres qui éclairent bien contrairement à sa grande sœur), il y a un monde fou et on se retrouve à faire la queue. Le petit dernier n’a pas l’air bien … la faim peut-être ? Il prend quelques gâteaux, au chocolat of course, ce qui entraîne un petit coup de stress quant à l’état dans lequel il va être. Une fois à l’intérieur, on essaie de se faufiler jusqu’à une zone moins dense en population.

Mais forcément, fatigue + foule = enfants ralouilles.

On trouve quand même un coin plus agréable pour se mouvoir.

Le petit n’a vraiment pas l’air en forme. Ah ben oui, il a de la température ! Le pauvre chaton s’est mis d’un coup à chauffer. La grande craque un peu et essaie d’attirer l’attention. Ça tombe bien, moi j’aime jouer aux grimaces et à sauter, on repassera pour la discrétion. Pendant ce temps papa câline le petit frère dans le manduca (porte-bébé pour les novices).

Puis on s’extirpe de cette galerie surpeuplée et on file prendre l’air frais automnal.

Ouf !

Les parents ont un peu peur que cette séance soit une cata, mais moi je sais quelles pépites j’ai pu avoir.

Parfois (souvent !) ça ne se passe pas comme on l’imagine, ça peut même être carrément la galère (pas souvent heureusement !), mais je fais mon boulot et je capte ce que je vois : des gens qui s’aiment, qui doutent, qui rient, qui s’inquiètent, qui rêvent, qui s’amusent, qui vivent quoi ! C’est aussi ça qui est beau non ? Mon truc c’est pas le sourire colgate et la pause hollywoodienne ;)

 

Projet 20 on 20 – janvier 2019

Parmi les projets que je compte mener à bien cette année, il y a le 20 on 20.

Inspiré du 10 on 10 déjà existant, il consistera pour moi à prendre 20 photos du quotidien, le 20 de chaque mois. Parce que 10 photos je trouvais ça trop peu avec deux enfants !

Pourquoi ce projet ? Je ne prends pas tellement de photos de mes enfants, ou alors avec le téléphone, comme tout le monde. Du coup ça me fera au moins une série par mois à inclure à l’album familial. Je n’ai pas envie d’être le cliché du dicton « les cordonniers sont les plus mal chaussés« . J’aime documenter vos histoires, c’est une manière de documenter la notre.

 

Ça sera aussi pour moi l’occasion de tester de nouvelles choses. Ce sont mes petits cobayes adorés.

Hier je me suis d’ailleurs essayé au freelensing.
Quesako ?
Et bien on sépare l’objectif du boitier, on le tient devant ce dernier et on tâtonne en l’inclinant plus ou moins pour faire la mise au point et créer du flou. Le résultat est souvent un peu blurry, certains diront que c’est nul, c’est une photo ratée puisque pas nette, moi j’aime la poésie, le mystère que ça apporte. L’histoire est suggérée pas dévoilée. Il y a quelque chose de sexy en somme dans cette technique.

Bon je ne suis pas encore très au point mais je vais m’entraîner pour pouvoir la proposer en reportage.

 

Que s’est-il passé dimanche matin chez les fleufleu ?

Du fun, du grognon, du bazar à plus savoir qu’en faire, … bref un dimanche comme chez n’importe quelle famille non ?

Mademoiselle n’avait pas très bien dormi, elle était plutôt de mauvaise humeur depuis une petite heure. Mais 10h c’était bien trop tôt pour passer à table et filer à la sieste. Il fallait tuer encore au moins une heure !

 


 

On a proposé le dessin ! Mais rien à faire, elle voulait tout ce que son frère avait, entre autre le ciseau ! Haha, la bonne idée.

 




 

Puis j’ai sorti la guirlande à mini-leds. L’occasion pour moi de tester quelques photos et pour elle de jouer avec. Normalement elle adore, là elle a hurlé dès que j’ai approché les lumières. C’est donc son frère qui a récupéré le tout.

 


 

Et à un moment, les fesses posées sur le pouf, elle s’est souvenu du trésor qu’il contenait ! Des déguisements !!!

Au début, pendant bien 3-4 ans, son frère détestait ça. Faut dire qu’il a des goûts très très prononcés niveau vestimentaire et son aversion pour certaines matières ou couleurs ne passait pas le cap de l’amusement. Nous n’avions donc aucun déguisement. Puis je ne sais plus comment, il a commencé à aimer. J’en ai acheté quelques uns d’occasion et il a adoré.

Sa sœur quant à elle voue une passion aux couvre-chef de toutes sortes. Ne laisse pas traîner ton bonnet, elle en fera le sien.

Voilà donc une bonne distraction toute trouvée.

20min à mettre et enlever le bonnet de petite fraise.

 








 

Après une séance d’imitation intense où elle nous ferait passer pour des maniaques du ménages, les voilà qui jouent à cache-cache ! Indémodable !

 


 

Enfin l’heure du repas et de la sieste bénie est venue.

Tu auras pu constater que chez nous c’est toujours Noël. La lumière du sapin est si jolie le soir venu !

 

Et chez toi c’est comment le dimanche ? Grasse mat ou bazar dès l’aube ? Tu as enlevé les décos de Noël ?

 

Séance bébé de 20 jours en Belgique

Nino est un très très joli bébé né à la plus belle date du monde, la même que celle de mon fils ! Je crois d’ailleurs que celle-ci conditionne toute la mignonnitude …

A 20 jours les petits bébés souffrent bien souvent des douloureuses coliques. Leur système digestif n’est pas encore très au point et digérer est une affaire bien compliquée.

Malgré ses petites difficultés, qui pourrait croire en voyant les photos que Nino se tortillait dès qu’on le posait sur le dos ?

Il a l’air si paisible.

Une jolie séance à la douceur de la lumière d’hiver, dans une chambre à l’ambiance vintage-rétro.

ue